Catégories
La rivière et vous Suivi de la ressource en eau

Sécheresse 2022 – Le bassin du Drac/Gapençais repasse en ALERTE RENFORCEE au 26/08/2022

Compte-tenu des récentes pluies qui ont arrosé les Hautes-Alpes, la Préfecture des Hautes-Alpes lève certaines restrictions provisoires concernant les usages de l’eau.

Mise en place de restrictions des usages de l’eau

Comme indiqué par la Préfecture, « les récentes précipitations pluvieuses, qui ont concerné la totalité du département, ajoutées à une nette amélioration de l’humidité des sols ont permis une hausse des débits sur la quasi totalité des cours d’eau. »

Ainsi, et en application du Plan cadre Sécheresse départemental, il a été décidé, au 26/08/2022, de :

  • passer le bassin Drac-Gapençais du niveau CRISE au niveau ALERTE RENFORCEE ;
  • maintenir en ALERTE les 11 communes d’extension de la zone Drac-Gapençais ;
  • maintenir en VIGILANCE sur la Souloise-Séveraisse.
Carte des restrictions au 26/08/2022 – Source Préfecture des Hautes-Alpes.

Le préfet des Hautes-Alpes rappelle que l’eau est un bien commun qui doit absolument être préservé dans l’intérêt général. L’ensemble des usagers de l’eau (particuliers, entreprises, collectivités publiques et exploitants agricoles) est appelé à respecter, dès à présent, les mesures de limitations des usages et, sur les zones placées en vigilance, à mettre en œuvre des pratiques économes en matière de consommation d’eau afin de retarder de nouvelles mesures plus restrictives.

Qu’est-ce que cela implique ?

Ca classement implique la mise en application des mesures de restriction de l’usage de l’eau.

Source : Préfecture des Hautes-Alpes

Vous pouvez consulter l’intégralité de l’arrêté préfectoral en vigueur pour plus détail notamment sur les modalités précises d’application des restrictions et leurs dérogations ainsi que les communes du département concernées par l’évolution de ces restrictions.

Qu’est-ce que le Plan Cadre Sécheresse Départemental ?

C’est un dispositif permettant de gérer une situation de sécheresse estivale anormale par la prise de mesures exceptionnelles de limitation ou de suspension temporaire des usages de l’eau.

Il a été approuvé le 01/07/2004 par le Préfet et résulte d’une longue concertation avec les acteurs de l’eau du territoire : DDT, Chambre d’Agriculture, associations d’irrigants, syndicats de rivières, …

Le niveau de gestion est défini par le Comité Départemental Sécheresse à partir de l’examen de données issues de stations pluviométriques gérées par Météo France, de stations hydro enregistrées par EDF, la DREAL, les syndicats de rivières le cas échéant.

Il existe 4 niveaux de gestion :

  • VIGILANCE ;
  • ALERTE ;
  • ALERTE RENFORCEE ;
  • CRISE.