Nos outils de gestion

La CLEDA porte et anime les outils de gestion et de planification du bassin versant. Qu’ils soient transversaux (SAGE, Contrat de rivière) ou centrés sur une thématique précise (entretien des cours d’eau, ressource en eau, risques naturels, zones humides), ces outils sont concrétisés par des plans d’actions pertinents et adaptés au territoire. Parmi les nombreux maitres d’ouvrages qui mettent en œuvre ces opérations, la CLEDA réalise ou fait réaliser de nombreuses études et travaux relatifs à ses missions.

Articulation entre les outils de gestion portés par la CLEDA

SAGE ou Schéma d’Aménagement et de Gestion de l’Eau

Outil transversal et base réglementaire à la gestion de cours d’eau et des milieux associés, le SAGE défini les orientations de gestion à l’échelle du bassin versant.

Contrat de rivière

Outil pluri thématiques et traduction opérationnelle du SAGE, le Contrat de rivière a une durée de validité de 6 ans durant laquelle plus de 80 actions seront mise en œuvre sur le bassin versant du Drac amont.

PGE ou Plan de Gestion et d’Entretien des cours d’eau

S’appuyant sur une Déclaration d’Intérêt Général, le PGE permet d’identifier les secteurs et cours d’eau nécessitant des opérations d’entretien et de restauration et planifie ces interventions.

PGRE ou Plan de Gestion de la Ressource en Eau

Ayant pour objectif d’assurer une gestion durable de la ressource tout en satisfaisant les usages ainsi que les besoins du milieu naturel, le PGRE définit des actions concrètes fondées sur le partage de l’eau, l’efficacité des infrastructures et les économies d’eau.

STePRiM ou Stratégie Territoriale de Prévention des Risques en Montagne

Document permettant de traiter la problématique des risques en montagne à l’échelle d’un territoire, la STePRiM définit des actions visant à l’amélioration des connaissances et à la mise en place des outils de gestion des risques naturels.

PGSZH ou Plan de Gestion Stratégique des Zones Humides

Outil définit à l’échelle du bassin versant, le PGSZH permet de disposer d’une vision globale et stratégique de la gestion et de la restauration des zones humides.